3/ Extraits de commentaires

Quelques signataires ajoutent un commentaire à leur signature, dont nous vous proposons ici quelques extraits.

Véritable attente… car véritable nécessité. La nécessité attendue de l’affirmation d’une politique publiquequi rapprocherait l’éducation nationale, l’éducation populaire et la culture pour faire de toute personne un citoyen libre, doté de ce sens critique indispensable. Nous retrouvons, dans ce manifeste, le sens et l’ambition des actions que nous menons, à notre endroit et dans le cadre de notre projet culturel de territoire mené sur le sud de la Haute-Garonne.Merci à vous de lancer cet indispensable appel

***

Heureuse de voir réactivé l'esprit de la Mission Lang pour l'éducation artistique et l'action culturelle, à laquelle j'ai participé pour l'image (cinéma et photo), qui articulait ces trois exigences : pratique d'un art en partenariat avec des artistes – accès aux œuvres – mutualisation des ressources territoriales et interface pédagogique des institutions culturelles… ( dispositif initié dans les classes à PAC). D''autre part promu ce qu'illustre depuis plus 20 ans le travail de la Maison des écrivains et de la littérature, dont j'ai été présidente, qui accompagne et finance (budget CNL) les interventions d'écrivains dans les classes, du primaire à l'université.

Enfin rappelons le travail de l'association "Enfants de cinéma" qui a construit un dispositif national d'accès des enfants aux œuvres patrimoniales et contemporaines du cinéma, avec outils pédagogiques, etc… Il y a tant de ressources déjà existantes, qu'il faut soutenir et développer dans le cadre de cette refondation de l'école, et tant de gens dont l'expérience pourrait être mobilisée…

***

Je désire être signataire de ce texte qui place magnifiquement les enjeux de l'éducation artistique et culturelle. Merci à ceux qui ont rédigé ce texte.

***

Très touchée par ce que je viens de lire, je ne peux qu'être pour, pourléac... et c'est pourquoi je vous envoie ce mail. Bravo à ce collectif et j'espère que cette proposition pourra se concrétiser.

***

Félicitations pour cette volonté objective, éclairée, constructive en faveur de l'éducation artistique et culturelle. Il est temps, et même urgent, de s'y atteler vraiment et de rétablir l'équilibre, pour le bien de nos enfants et pour l'avenir de l'éducation que nous souhaitons leur transmettre.

***

Au-delà de l'engagement et de la signature, il faudra vite faire des propositions concrètes sur la base de ce manifeste : des propositions simples, de bons sens pour réparer les erreurs du passé et progresser, et pour que tous les acteurs de ce changement se mettent au travail.

***

N'oublions pas que le mot "culture" a un double sens : alors, il est encore temps de semer pour récolter les fruits...

***

Il manque les notions de "fréquentation" des artistes, "décloisonnement" des cervelles, d'un enseignement artistique le plus souvent gangrené par ses accès aux bons élèves, du "renversement pédagogique" qu'offre la pratique artistique face au gavage cognitif (même si vous l'effleurez), de l'irruption du "je" et du "jeu" dans l'enseignement et surtout que les enjeux se situent bien au delà du simple cadre culturel... Etc. Mais c'est un bon début

***

Mettre enfin en oeuvre une telle éducation, par un plan généralisé, pérenne et appliqué à tous les niveaux de l'enseignement, c'est permettre une réforme fondamentale du système d'éducation, offrir aux élèves un supplément d'âme et d'intelligence sensible, un accès privilégié à la compréhension du monde et de l'humanité.

***

La verrai-je un jour enfin réalité, cette approche de l'art, avant ma retraite ? Si longtemps que je fais ce que je peux, dans ma campagne loin des centres culturels…

***

Je signe bien sur des deux mains ce texte. Je pense qu'il est sans doute à compléter notamment sur la question de l' évolution de la pédagogie dans son ensemble. Il n'y aura pas d' Education Artistique et Culturelle porteuse de sens si l' on conserve un certain nombre de principe de notation de classement de mise en compétition des élèves etc...

***

J’en suis ravi...malgré la crise, il faut poursuivre l’effort déjà engagé. Je soutiens pleinement ce combat si essentiel pour nous et les jeunes intéressés par ce travail de formation.

***

Le "vrai changement" ce serait que tous les acteurs éducatifs, culturels, sociaux, socioculturels travaillent ENSEMBLE sur le même territoire, que ce soit dans ou hors temps scolaire, en direction des jeunes et moins jeunes pour un accompagnement vers l'art et la culture digne de ce nom. Travaillons à mieux connaître les complémentarités de chacun, travaillons à tisser des passerelles entre les différents partenaires.

***

Je ne peux que souscrire à la mise en place d’un grand plan pour l’éducation artistique, nous avons une chance historique de l’inscrire dans les programmes et les textes fondamentaux de l’école (de la maternelle à l’Université), ne passons pas à côté !

***

C'est avec grande émotion et plaisir que j'ai lu le texte "l'éducation artistique: c'est maintenant ". Ce manifeste exprime exactement ce que j'ai ressenti pendant toute ma carrière, et qui m'a permis de lutter contre vents et marées.

***

Je tiens à me joindre à vos exigences et à votre combat et vous remercie de le mener pour nous tous citoyens de la république française !

***

Ce texte est magnifique et redonne espoir. Je ne peux me résoudre à voir mourrir l'enseignement du théâtre au lycée, gagné de heute lutte en 1983 et aui a fait des générations entières d'élèves passionnés.

***

Pour avoir mené il y à près de 15 ans un travail de recherche intitulé "L'éducation artistique, une ambition impossible", je me dis que l'impossible reste à faire.

***

Je signe pour l'éducation artistique à l'école, pour combattre les différences sociales, pour que la culture vive sous toutes ses formes et avec son temps. Que cette éducation soit une pratique régulière en milieu scolaire accompagnée de projets plus ambitieux vivants, dynamiques, enthousiasmants, collectifs... et porteurs pour toutes les autres matières que l'école doit emseigner.

***

Retour au texte

Rédigé par Collectif pour l'éducation artistique et culturelle

Repost 0